1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 36 529

Alternances de chaleurs et de pluies sont le cocktail préféré des maladies des rosiers. Au printemps, lorsque les températures réchauffent, soyez vigilant. Quasiment toutes les maladies des rosiers prennent naissance lorsque les températures grimpent entre le printemps et l’été. Et ce phénomène s’accentue avec les pluies. Humidité et chaleur ne font pas bon ménage et attirent notamment les maladies cryptogamiques (maladies issues des champignons).

Les rosiers trop confinés, trop serrés sont également propices au développement de maladies. L’air n’y circule pas assez librement et l’humidité peut être stagnante.

Dégagez bien le cur du rosier et si nécessaire, déplacez des végétaux pour laisser davantage d’espace.

Les premiers signes pour le jardinier seront les défauts observés sur les feuilles: tâches noires, feutrage blanc, tâches de rouille… Apprenez à distinguer de quelle maladie il s’agit.

Des tâches noires

maladie des rosiers
Maladie des tâches noires du rosier ou marsonia. Crédit DR

On remarque sur les feuilles des tâches jaunes puis brun clair. Les feuilles se dessèchent et tombent. Il peut s’agir du mildiou (plus rare chez le rosier), ou une autre maladie plus courante dite « des tâches noires« . Il s’agit alors du marsonia. On constate des tâches noires auréolées de jaune. Dans les deux cas, les feuilles tombent prématurément.

En prévention, il est conseillé de nettoyer son rosier à l’automne: supprimer toutes les feuilles malades (les brûler) et faire une pulvérisation à la bouillie bordelaise. Mais ce n’est pas impossible que la maladie reprenne dès l’arrivée des beaux jours car le champignon peut se réveiller au printemps.

Un décoction de prêle aide le rosier à lutter efficacement contre les maladies; pensez à faire une pulvérisation dès que la prêle est disponible dans les jardins.

Un feutre blanc: l’oïdium

maladie des rosiers
L’oïdium du rosier ou feutre blanc. Crédit Caro et Alain

On appelle aussi cette maladie le blanc des rosiers. Un feutrage blanc recouvre les feuilles et les pousses. L’oïdium peut sévir sur les rosiers trop exposés au soleil, sur une façade blanche, notamment.

La aussi, supprimez les feuilles atteintes et brûlez-les.

Il existe 3 traitements curatifs:

La bouillie bordelaisel’un des meilleurs traitements contre les champignons (antifongique)

Le lait, également un antifongique. Pulvérisez une dose de lait pour 9 doses d’eau.

Le bicarbonate de soude : 5 grammes par litre d’eau + une cuillère d’huile alimentaire pour aider au mélange.

La rouille du rosier

maladie des rosiers
La rouille du rosier. Crédit DR

On constate sur les feuilles des tâches couleur rouille pouvant prendre la forme de petites pustules boursouflées. Dès que la maladie est visible, supprimez les feuilles malades et brûlez-les. Appliquer un traitement antifongique cité ci-dessus.

Attention d’éloigner les roses trémières très sujettes à cette maladie.

Une décoction de prêle (riche en silice) est aussi un bon moyen de lutter contre la rouille.

La chlorose: la maladie des rosiers en manque de fer

maladie des rosiers
Choorose du rosier ou carence en fer. Crédit DR

C’est une maladie qui touche les rosiers en manque de fer. Le feuillage prend une coloration vert pâle et la plante stoppe son développement. Le plus simple et efficace est de faire un apport en fer avec un produit disponible en jardinerie. La chlorose peut aussi être due à un manque de nourriture. Une plante pas correctement nourrie est plus facilement victime des maladies. N’oubliez pas les apports d’engrais naturels et de compost chaque année sur la plante.

La recette de la décoction de prêle

maladie des rosiers
La prêle, excellente en décoction pour lutter contre les maladies du rosier. Crédit DR

Après avoir récolté la prêle en coupant ses tiges, mettez-la à sécher. Transvasez-la dans un grand récipient rempli d’eau : 50 g. de prêle pour 1 l. d’eau. Laissez macérer pendant 2 ou 3 heures. Posez-la sur le feu et portez à ébullition pendant 20 minutes environ puis laissez refroidir. Dernière étape : filtrez la préparation pour enlever toutes les impuretés. Appliquez votre décoction de prêle par pulvérisation sur les rosiers.
A renouveler une fois par semaine.

Èdité par : Roseraie Guillot
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 36 529
24 commentaires
Commentaires
  1. bonjour. J’ai près de soixante rosiers dont nombre d’anciens.Certains ont déjà 10 ans et sont donc à maturité, superbes de mai à septembre .Mais d’autres restent chétifs, surtout les premières années. je vous ai acheté agnès schillinger,rose de rescht, mme Bravy , en novembre 2014. Ils ont fleuri mais je les trouve un peu malingres actuellement et me demande s’il faut les tailler malgré tout. Quant à la décoction de prêle j’ai essayé (car en Bretagne, il pleut, hélas et dès fin juillet le marsonia arrive !) mais je n’ai pas trouvé cela efficace. J’essaye la bouillie bordelaise aussi mais bof! donc que faire ? quant à ramasser les feuilles de 60 individus ! pas possible! d’autant qu’il y a des vivaces tout autour.
    j’ai entendu parler de rosiers très résistants aux maladies, en avez-vous?
    Merci si vous prenez le temps de répondre à toutes ces questions !

    (Répondre)
    1. Bonjour Mme Jean,
      Afin de répondre précisément à l’ensemble de vos questions n’hésitez pas à nous les faire parvenir par email à l’adresse : guillot@roses-guillot.com
      Par ce biais l’équipe Guillot pourra revenir en détail sur chacun des problèmes que vous rencontrez.
      Cordialement,
      L’équipe Guillot,

      (Répondre)
  2. Bonjour ,
    J’ai un rosier qui était très beau dans son petit pot dans lequel je l’ai acheter , je l’ai rempoter dans un grand pot , j’ai mis un peu d’engrais pour les rosiers et depuis il a les feuille qui deviennent blanches alors qu’elles étaient bien verte dans son petit pot.
    Que dois-je faire?
    Par avance je vous remercie
    Cordialement

    (Répondre)
  3. Certains de mes rosiers sont attaqués par de petites chenilles vertes qui les dévorent à toutes vitesse…
    Certains autres commencnet à avoir des feuilles tachetées noires et jaunes..
    Un autre semble avoir de l’ odium..
    Puis je employer du souffre pour lutter contre ces 3 fleaux???
    Ou bien de la bouillie bordelaise, mais qu’ y. at il dedans ? Estce bio?
    Mes rosiers sont dans le sud de la Turquie et j’ étais venue chez vous il y a quelques années pour en prendre.
    Merci et bonne soirée
    Marie

    (Répondre)
    1. Bonjour,

      La bouillie bordelaise peut vous aider à lutter contre les tâches noires et l’oïdium. Il s’agit d’un pesticide. Il ne s’agit pas d’un produit bio.
      Cependant, vous pouvez effectivement utiliser du souffre pour lutter contre ces deux maladies. Concernant les chenilles, en traitement naturel, vous pouvez utiliser du marc de café ou encore du vinaigre dilué dans de l’eau.

      Bon jardinage,
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  4. Comme nouveau retraité et néophyte du jardinage, je viens de découvrir votre site . A ce que j’ai pu en lire, il est très clair et de compréhension aisée. Bravo à votre équipe qui oriente les «  » débutants » » et même les aguerris .
    Uns petite question pour débuter : Etant résident permanent en Espagne, faites vous des envois jusque dans la région de Malaga ?
    Merci à vous.
    Au plaisir de vous lire .
    Cordialement.
    Michel

    (Répondre)
    1. Bonjour Michel,
      merci pour votre retour d’informations sur notre site.
      Oui, nous livrons partout en Europe et même plus loin encore !
      Pour info, nous mettons les rosiers en conteneur à la vente dès demain.
      Cordialement
      Stéphane

      (Répondre)
  5. Bonjour j’ai un grand problème avec mes rosiers des l’arrivée de printemps les feuilles commence à avoir des tâches brunette et après elle sèche et tombe et sa propage à tous les rosiers à une vetesse incroyable j’ai besoin de conseils et d informations si possible des solutions naturelles merci d’avance

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      selon vos indications, je pense à un parasite presque invisible à l’œil nu qui se regroupe au dos des feuilles (acarien appelé araignée rouge).
      La solution : arroser régulièrement, désherbez au pied des rosiers, coupez le feuilles atteintes et brûlez-les immédiatement.
      Enfin, pulvérisez un produit acaricide en insistant sous les feuilles.
      Si vous avez un doute, envoyez-nous une photo des feuilles à guillot@roses-guillot.com
      Cordialement

      (Répondre)
    1. Bonjour,
      il s’agit sans doute des chenilles Pyrales, coupez les feuilles atteintes et jetez-les. Pulvérisez un produit naturel très efficace contre les chenilles (à base de Bacillus thuringiensis par exemple) que vous trouverez en jardinerie.
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  6. bonjour mes rosiers ont deux majadies que je n’identifie pas
    les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes
    et des taches gris argent apparaissent aussi
    je voudrais traiter bio!!
    merci beaucoup pour votre réponse

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      les feuilles qui s’enroulent sur elles-mêmes sont attaquées par une chenille (Pyrale). Coupez les feuilles et utiliser un traitement bio contre les chenilles.
      Les tâches argent correspondent à l’oïdium, un champignon qui apparaît en conditions chaudes et humides. Coupez les feuilles atteintes et pulvérisez un produit anti-oïdium (existe en Bio).
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  7. 2 rosiers non grimpants en pleine terre exposés plus soleil levant les feuilles depuis la base et en montant sont jaunes et sèches
    J’ai mis engrais complet + sequestrene a la plantation
    depuis la pousse je traite cuivre + purin d’orties et anti puceron ( il n’y en a pas )
    De plus j’ai arrosé la terre avec un peut se sequestrene + dose purin d’ortie
    Rien n’y fait les dégâts continuent jour après jour Que faire ??? Merci , cordialement H D
    j’enlève suivant les feuilles qui sèchent…..

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      les feuilles jaunes sont le symptôme de la chlorose, maladie qui résulte d’un sol trop pauvre, lourd et calcaire qui empêche le rosier de puiser le fer dont il a besoin.
      Il faut un engrais riche en fer et un traitement anti-chlorose (pour aider l’assimilation du fer).
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  8. Trois de mes rosiers sont attaqués coup sur coup par une maladie qui rend leurs feuilles jaunâtres-grisâtres et un aspect fané aux fleurs…
    De quoi s’agit-il et que faire SVP ?
    Merci.

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      les feuilles qui jaunissent sont souvent dû à une carence (magnésium, potassium, azote, zinc ou phosphore). Apportez un engrais spécial rosiers riche en oligo-éléments et ne négligez pas l’arrosage surtout en cette saison.
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  9. Bonjour, j’ai récupéré un rosier (âgée ?) (racine uniquement) préalablement déterré et replanté dans du terreau et un grand pot, exposé plein sud sur un balcon. Il pousse beaucoup, 1 m en 1 mois, mais ses feuilles se recroquevillent au fur et à mesure, sans tâches, sans parasites visible. Pourquoi? Un autre de variété différente stoker dans de l’eau vaseuse quelques jour à eu des vers rouge de vase dessus mais ne montre aucun signe de maladie et est dans le même pot. Que faire?

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      il semblerait que votre rosier soit attaqué par des Pyrales, chenilles d’un petit papillon (problème très répandu).
      Coupez les feuilles atteintes et pulvérisez un produit naturel contre toutes les chenilles.
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
      1. Bonjour, j’ai bien observé chaques feuilles, je n’y ai trouvé aucune chenille, juste un pince oreille et deux micro araignées jaune.
        Je vais néanmoins faire ce que vous me conseillé… Merci beaucoup.

        (Répondre)
Laisser un commentaire