Comment créer un jardin fleuri et parfumé de roses Guillot® ?

« Cultivons notre jardin. » VOLTAIRE, Candide (1759).

Cette célèbre citation nous ramène à l’essentiel : notre jardin. Guillot® vous propose cet article pour vous apporter quelques conseils et astuces pour créer un jardin autour de la reine des fleurs, la rose. Quelles plantes vivaces peut-on associer au rosier ? Comment avoir un jardin fleuri, parfumé et coloré pour longtemps ? Quelles plantes répulsives puis-je mettre avec les rosiers pour lutter contre les pucerons et autres ravageurs ? Comment allier raffinement et jardin pratique ? Nous vous révélons quelques secrets de jardinier

I. Une affaire d’esthétisme : des associations pour un jardin où l’on se sent bien

Sans avoir besoin de s’inventer paysagiste, vous pouvez réaliser vous même votre jardin avec ces quelques clés.  On dit bien souvent que le jardin est le reflet de l’âme. C’est à raison que nous parlons de « jardin secret » pour parler de notre univers personnel. Le jardin tient une place importante, même pour ceux qui n’ont qu’un balcon à fleurir. 

Rosier Générosa® Cybelle® de chez ©Roses Guillot®
Rosier Générosa® Cybelle® de chez ©Roses Guillot®

Un jardin de roses parfumées Guillot® : 

La Roseraie Guillot® a très à coeur de vous proposer des roses parfumées. Il s’agit du premier critère de sélection de l’équipe d’obtention. Vous pouvez découvrir leur travail dans notre article « L’hybridation : processus de création de rosiers« .  

Roses Parfumées Amandine Chanel®, Rosomane Janon® et Frérédic Dard® - ©Roses Guillot®
Roses Parfumées Amandine Chanel®, Rosomane Janon® et Frérédic Dard® – ©Roses Guillot®

Des fleurs au fil des saisons :

  • Les fleurs d’hiver : elles sont précieuses les premières fleurs pour attendre les roses ! Au jardin, l’hiver tarde parfois à prendre fin. Les premières fleurs remontent le moral et égaillent les courtes journées. Pour cela on peut penser aux vivaces et arbustes comme : le laurier tin, la bruyère, les perces neiges et les roses de Noël ou hellébores. 
Bouquet d'hiver par ©Sφ - Photographie : Roses de Noël, Laurier Tin, Bruyères et Perces Neiges.
Bouquet d’hiver par ©Sφ – Photographie : Roses de Noël, Laurier Tin, Bruyères et Perces Neiges.
  • Les fleurs de printemps : nous patientons les derniers mois avant les roses pour augmenter en nous le désir de leur épanouissement. Les bulbes et fleurs au jardin et c’est déjà le printemps qui s’annonce : jonquilles, narcisses, jacinthes, crocus, tulipes, myosotis, muguet… 
Des jonquilles pour patienter avant les premières roses ? - ©Roses Guillot®
Des jonquilles pour patienter avant les premières roses ? – ©Roses Guillot®
  • Les fleurs d’été et d’automne en association aux roses pour les accompagner toute la saison. Ces fleurs complètent superbement vos bouquets pour en profiter jusqu’à la maison. Quel bonheur d’utiliser : lupin, lavande, coquelourde, gypsophile, grandes astrances, lin, lys, gaura blanc, iberis, agapanthe, phlox blue paradise, delphinium, géranium sauvage… Pour choisir les roses avec une bonne tenue en vase nous vous proposons notre sélection sur notre site, et des conseils bouquets sur notre blog.

Une structure au jardin

La structure de nos jardins permet de définir une ambiance qui prend vie au fil du temps et des plantations. Vous optez pour un jardin à la française ou plutôt un jardin à l’anglaise ?  Le romantique et bohème ou l’efficace jardin de château français ? Peut être un doux mélange? 

Pour créer cette ambiance au jardin les arbustes viennent à notre aide. Pour des jardins à la française, des topiaires de buis, d’Ilex crenata (houx) ou encore de thym feront de belles bordures à vos massifs construits. Dans les jardins à l’anglaise des haies fleuries apportent des climats de mystères. La poésie d’un jardin vient souvent de la présence d’espaces qui se révèlent au fur et à mesure de la promenade.

Rosiers Ballerina par Henri DE GAULMYN - Roses Guillot®
Rosiers Ballerina par Henri DE GAULMYN – Roses Guillot®

Et si un rosier liane grimpait dans le vielle arbre au fond du jardin pour mettre un peu de gaité à ce coin que vous trouvez triste ? Et un grimpant pour habiller une vieille palissade en béton entre chez vous et le jardin voisin ?

Rosier liane Félicité & Perpetue - ©Roses Guillot®
Rosier liane Félicité & Perpetue – ©Roses Guillot®

Pourquoi ne pas construire son jardin comme un bouquet ? Feuillages et fleurs se mélangent pour de belles nuances. Certains préconiserons des jardins avec des compositions florales en combinaisons de couleurs, d’autres par thématique : faites place à votre imagination ! Découvrez toutes les couleurs des rosiers sur notre site : rosiers blancs, rosiers jaunes, rosiers orangés, rosiers roses, rosiers rouges ou encore rosiers violets !  Pour les amoureux des couleurs évolutives nous vous proposons aussi des rosiers panachés et des rosiers bicolores.

Voici quelques exemples d’arbustes fleuris ou non pour agrémenter votre jardin de feuillages, de couleurs et de textures différentes : laurier tin, spirée, lilas, forsythia, oranger du Mexique, viorne plicatum, buddleia, hortensia, eucalyptus.

Alterner les effets horizontaux, verticaux et ronds ajoute du charme et du relief. Par exemple, le viburnum plicatum apporte un développement horizontal qui fait pendant au port érigé du mahonia charity ou à la rondeur de toutes sortes de spirées.

Jardin juste avant les roses chez Roses Guillot®
Jardin à la française juste avant la floraison chez Roses Guillot®

II. Quelques conseils pratiques de plantation au jardin 

  • Aujourd’hui, nous favorisons les vivaces aux annuelles, ou encore les plantes qui se ressèment naturellement. En effet, les vivaces persistent au jardin, vous donnant moins de travail de plantations. Le jardin se développe d’année en année profitant du travail de création des saisons précédentes. Quant aux graines qui se ressèment, comme les mélanges fleuris, elles apportent un côté champêtre au jardin. Pensez aux coquelourdes, myosotis, pavots, œillets, digitales…
  • La place que prend vos plantes vivaces, fleurs et bulbes a son importance. Des fleurs autour de vos rosiers oui, mais elles doivent rester sous contrôle.  Les rosiers ont besoin d’espace et n’aiment pas la concurrence trop rapprochée. Veillez à toujours bien dégager les pieds des rosiers des mauvaises herbes mais aussi des fleurs. Si vous avez installé des bulbes printaniers dans votre massif dans l’attente des premières roses, nous vous conseillons de bien les couper après leur floraison. Prendre soin des pieds des rosiers est important pour la bonne santé des rosiers et pour un arrosage efficace
  • L’installation de plantes répulsives ou attirantes : Comme il est évoqué dans l’article « maladie des rosiers : quels traitements pour prendre soin de son jardin », éloigner les insectes et notamment les pucerons est possible grâce à l’installation de plantes odorantes comme, le basilique, le thym, les œillets d’Inde, la menthe, la tanaisie, la lavande ou encore la tagette. Non seulement ces plantes ont un effet répulsif mais cela embellit aussi vos massifs. Et quel bonheur pour la confection de beaux bouquets ! Les capucines attirent les chenilles et pucerons loin de vos rosiers. Et pour les gourmands, n’hésitez pas, les capucines peuvent même se retrouver dans les assiettes avec les pétales de vos roses !  Et avez-vous pensé au pied de rhubarbe pour réaliser vos traitements maison contre les pucerons et autres petits insecte ? Enfin, au contraire, rosiers et roses trémières ne font pas bon ménage. Ces dernières apportent les maladies des rosiers au jardin. Avec vigilance, celles-ci peuvent vous servir d’indicateur à l’arrivée des maladies mais préférez les mettre à bonne distance.  
  • Pour une promenade ludique avec vos enfants ou petits enfants, nommer fleurs et rosiers par une étiquette peut être une jolie façon de partager votre passion avec eux.
Rosier ancien Rose de Rescht - ©Roses Guillot®
Rosier ancien Rose de Rescht – ©Roses Guillot®

III. Clématite et rosier : une belle association bien connue

Pour terminer notre article nous vous proposons l’exemple très connu du mariage parfait entre la clématite et le rosier grimpant. Ce sont les inséparables des jardins romantiques et anciens. Un emplacement ensoleillé, à l’abri du vent, une terre profonde… Faits pour être ensemble, ils apprécient les mêmes conditions d’emplacement. En plus, les assembler vous permet de faire des économies de support. Tandis que le rosier grimpant a toujours besoin d’un support, la clématite trouve son bonheur dans les branchages de son voisin sans pour autant l’abimer. 

Pour cela nous vous conseillons d’installer le rosier en premier. L’année suivante ou la suivante encore selon la variété et son adaptation dans votre jardin, votre rosier sera prêt à accueillir la clématite. 

A vous ensuite de choisir le mélange de couleurs désiré. En matière de rosiers comme de clématites il y en a pour tous les goûts !

Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à nous les partager en commentaire. Maintenant à vous de jouer ! A vos bêches et arrosoirs, et bon jardinage ! 

Rosier Grimpant Phyllis Bide - ©Roses Guillot®
Rosier Grimpant Phyllis Bide – ©Roses Guillot®

©Photos tous droits réservés – ©Roses Guillot®

Une réponse sur “Comment créer un jardin fleuri et parfumé de roses Guillot® ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *