1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 3 029

Les rosiers ont leurs petits travers… Pour les rendre beaux et profiter de leur floraison, mieux vaut les bichonner. Costaud, le rosier se débrouillera toujours. Mais ces quelques astuces jardinage ne lui feront que du bien…

Ne laissez pas sécher les rosiers qui viennent d’être plantés. Leurs racines ne sont pas suffisamment développées pour aller puiser l’eau en profondeur. Ils ont impérativement besoin d’être arrosés par vos soins. Si la terre est sèche, intervenez. En période estivale, lorsque les températures grimpent, prévoyez 10 litres d’eau d’arrosage chaque semaine.

astuce jardinage des rosiers
Les rosiers ont besoin de beaucoup d’eau la 1ère année, le temps que les racines se développent.

Nourrir les rosiers

Compost, engrais naturel rosiers
Le compost mûr peut être une protection des plantes contre le froid.

Il n’y pas de secret. Un beau rosier sain, résistant et florifère est un rosier qui a à sa disposition de la nourriture. Mal nourri, un rosier aura du mal à fleurir et à lutter contre les maladies. Les engrais « spécial rosiers » sont tout à fait adaptés à leurs besoins. De préférence, optez pour un engrais organique. On les incorpore généralement par griffage à la sortie de l’hiver puis après la première floraison de juin pour stimuler la remontée. Les engrais à libération lente (guano, sans desséché, corne broyée ou torréfiée) sont à incorporer à l’automne. Le compost est également un très bon engrais à faire soi-même. Il nourrit la terre et améliore sa structure.

Désherbage autour des rosiers

Évitez bien sûr l’utilisation de produits chimiques. Le meilleur désherbage est à la main. Biner régulièrement autour des pieds des rosiers avant que les mauvaises herbes ne s’installent vraiment. Enfin, le paillage est aussi une bonne solution écologique (tonte de gazon, broyat, paille, paillette de chanvre, de lin) mais évitez le contact avec le tronc. En chauffant, le paillage peut véhiculer des maladies. Le paillage est en revanche un bon moyen d’éviter l’évaporation de l’eau et maintient la terre meuble.

Ne pas fatiguer le rosier

Supprimez les fleurs fanées avant qu’elles ne deviennent des fruits. La formation de ces fruits fatigue le rosier. On coupe le bouquet de fleurs fanées. Supprimez aussi à ras les gourmands. Ce sont des pousses jeunes, bien vertes et vigoureuses, portant 7 feuilles, et qui se développent sous le point de greffe. C’est pour cette raison que l’on dégage le point de greffe, de manière à ce qu’il affleure au niveau du sol, pour empêcher la formation de gourmands. Si vous ne coupiez pas ces gourmands, ils prendraient le dessus sur votre variété.

rosier-ancien-parfume-salet
Un rosier en bonne santé: supprimer les fleurs fanées. 
Èdité par : Roseraie Guillot
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 3 029
2 commentaires
Commentaires
    1. Bonjour,
      Si vous considérez qu’il s’agit d’un nuisible (et non d’un insecte pollinisateur) il faut utiliser un insecticide Bio à pulvériser que vous pourrez trouver dans les jardineries. Son action vous aidera aussi pour les pucerons.
      Cordialement
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
Laisser un commentaire