1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 3 686

Chaque année, la roseraie Guillot propose une gamme variée et rare de rosier en pot. Voici quelques conseils simples pour réussir vos plantations.

rosier en pot en en conteneur
Rosiers en conteneur

De très bonne qualité, ces rosiers ont été greffés il y a deux ans, puis mis en conteneur de 4 litres cet hiver. Ce sont des rosiers avec déjà un bon développement racinaire, prêts à être plantés. Le rosier en pot, comme toute plante en pot, a l’avantage de pouvoir être planté toute l’année (hors période de gel). Cultivés dans ces récipients, la transplantation de ces rosiers n’est plus vécue comme un stress.

Qu’est-ce qu’un rosier pot ou « en conteneur » ?

Rosier en pot ou en conteneur
Les conteneurs cultivés dans la serre de la roseraie

Attention: le rosier en pot ou conteneur ne signifie pas que ce sont des rosiers destinés à un pot, bac ou jardinière. Cela indique un mode de culture et de conditionnement différent des rosiers à racines nues. Dès que les beaux jours arrivent, les rosiers à racines nues ne peuvent plus être plantés car la reprise devient plus délicate avec la chaleur. Les rosiers vendus en conteneur prennent ainsi le relais. Ils sont déjà bien développés, en feuilles et prêts à fleurir. Pour combler un massif, ils sont parfaits. Ils prennent ainsi le relais des rosiers en racines nues dont la plantation se termine.

Préparer le trou de plantation

Repérez bien l’endroit où vous souhaitez l’installer. Idéalement, pas au même endroit qu’un précédent rosier qui pourrait transmettre des maladies. Mais, on peut quand même déroger à cette règle si on pense que le rosier n’a pas été malade. Dans le meilleur des cas, le trou s’effectue à l’avance. Vous préparez ainsi la terre a recevoir votre rosier en pot. Vous pourrez bien ameublir la terre du fond, plus facile pour aider les racines à s’installer, et incorporez un peu de terreau et d’engrais organique à décomposition lente (corne broyée). Si vous préférez le compost, assurez-vous qu’il est parfaitement décomposé ou vous risquez de provoquer des maladies cryptogamiques (dues à un champignon).

Le bon endroit pour installer le rosier en pot

Le rosier en pot
Les rosiers ont besoin de soleil, mais n’aiment pas le soleil brûlant.

Enfin, souvenez-vous de ces quelques règles: le rosier aiment le soleil, mais pas les situations brûlantes: les boutons floraux brûlent sans même s’épanouir, et la sécheresse de l’air favorise le développement d’un duvet blanc (l’oïdium, une maladie cryptogamique) sur le feuillage. Evitez de palisser un rosier grimpant contre un mur blanc plein sud. De plus, les rosiers n’aiment pas les vents violents; essayez de les installer à l’abris d’un brise vent (un mur, un arbuste).

Le point de greffe

rosier Point de greffe
Protéger le point de greffe du rosier, sensible au froid.

Installez le rosier de manière à ce que le point de greffe, juste au niveau de la motte, affleure au niveau du sol. Tassez la terre au pied. Vous obtiendrez une cuvette qui vous permettra de retenir l’eau d’arrosage.

Arrosage du rosier en pot

Avant la plantation, immergez la motte du rosier (sans la défaire) dans un sceau d’eau pendant quelques temps afin qu’il soit parfaitement imprégné. Pour éviter de détruire la motte, découper le conteneur en plastique si nécessaire. Arrosez copieusement (10 litres d’eau) deux à trois fois par semaine, jusqu’à la reprise. En plein été, si les chaleurs sont trop fortes, augmentez la fréquence. Pour maintenir une terre fraîche, vous pouvez pailler le pied des rosiers avec toute sorte de matière organique (tonte séchée, broyat, paille…) mais évitez quand même le contact du tronc pour ne pas attirer de maladie. Poursuivez les soins de votre rosier toute la saison: nourriture, désherbage, arrosage, taille.

 

Èdité par : Roseraie Guillot
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 3 686
6 commentaires
Commentaires
  1. Je voudrais mettre un rosier parfumé sur mon balcon j’habite au 3 ème étage ensoleillé toute la journée enfin quand il fait beau car je suis en Normandie que me conseiller vous comme rosier en sachant que je ne peux en mettre qu’un merci de votre conseil

    (Répondre)
    1. Bonjour,

      Merci pour l’intérêt que vous portez à nos rosiers.
      Tous nos rosiers peuvent être placés sur un balcon. Sur notre site, dans la catégorie rosiers (http://www.roses-guillot.com/rosiers-718), vous pouvez filtrer votre recherche en fonction de ce que vous désirez. Vous aurez donc la possibilité d’avoir une sélection de rosiers parfumés. Si vous le souhaitez, vous pourrez également choisir une couleur qui vous plaît, une hauteur maximale désirée…

      N’hésitez pas à contacter notre service client pour plus de renseignements.

      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  2. Bonjour,

    Je viens de vous acheter un rosier Félicité & Perpétue.
    J’ai une grande vasque en terre cuite, 1 mètre de haut, entre 40 et 60 de diamètre, j’imagine que la contenance dont être environ 150 litres.
    Est-ce que vous pensez que ça pourra convenir ? Ou est-ce pleine terre impérativement pour un tel rosier ?

    (Répondre)
    1. Bonjour,

      Tout rosier peut être en pot mais tout est mieux en pleine terre. Votre vasque peut cependant largement convenir.

      Cordialement,
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  3. Bonjour, on m’a offert un rosier romantique grimpant Pierre de Ronsard. Or, je vais agrandir mon jardin en fin d’annee. Et je souhaiterais le planter à ce moment là. Comment lui faire passer l été sans qu il se dessèche ?
    Merci de vos conseils.

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      je suppose que votre rosier est dans un pot de 4 ou 5 litres, l’idéal est de le transférer dans pot plus grand (le double ou le triple) afin qu’il continue sa croissance (système racinaire).
      Vous le retaillerez cet hiver au moment de sa mise en terre (attention aux gelées).
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
Laisser un commentaire