Les formes des roses : la roseraie Guillot® vous explique

Turbinées, à quartiers, en coupe, globuleuses, chiffonnées, simples, mi-doubles ! Vous voyez souvent ces termes quand on parle de roses, notamment sur les fiches techniques de nos variétés sur notre site. Mais vous ne savez pas bien à quoi cela correspond ? Nous vous décrivons cela dans cet article. Peut-être que vous découvrirez celles qui vous attirent le plus ! Les roses Guillot® ont tout pour plaire !

Depuis bien longtemps l’homme classe, et donne des noms à toutes choses. Les formes des roses ont aussi les leurs nous permettant de les apprécier d’avantage et de mieux comprendre notre Histoire. Pendant longtemps, dans la littérature du monde de la rose, seuls les noms : « fleur simple », « mi-double » (ou semi-double) et « double » apparaissaient. En effet, les premières roses dans la nature sont simples, les fameuses roses de type églantier. Puis la catégorie « double » s’est complexifiée en même temps que les créateurs de roses agrandissaient le champ des possibilités (pour en savoir plus RDV sur notre article « Mieux connaître les rosiers anciens »). Parmi les roses doubles, se déclinent les roses en coupe, globuleuses, à quartiers, chiffonnées et turbinées. Il faut cependant bien noter que s’il existe des roses bien caractéristiques, certaines variétés entrent dans différentes catégories en fonction du stade d’épanouissement de la rose. Ainsi une rose commençant turbinée peut s’épanouir en une belle rose en coupe. Et la première année au jardin, la fleur souvent plus petite et avec moins de pétales n’a pas tout à fait la forme que vous trouverez les années suivantes. 

Si les obtenteurs ont cherché à passer des fleurs simples à des formes complexes puis à la forme parfaites des roses turbinées, nous voyons également aujourd’hui un retour au côté bohème des roses simples et mi-doubles donnant aux jardins un petit air sauvage. 

Voici donc de quoi s’émerveiller, et apprendre à mieux regarder les roses de votre jardin.

Les formes de fleurs – Roses Guillot®

I. Les roses simples

Les roses simples sont composées d’une seule rangée de pétales peu nombreux, classiquement au nombre de cinq. Cela leur confère légèreté et élégance comme chez le rosier ancien Ballerina® de la famille des Hybrides Musqués. Cette forme de rose se retrouve encore chez Francine Royneau®, ou Mozart®.

Rosier ancien Ballerina® – Roses Guillot®

II. Les roses mi-doubles

Les roses mi-doubles sont composées de 2 à 3 rangées de pétales. Proches des roses simples, elles ont aussi cet esprit bohème et romantique. Ici nous vous présentons la ravissante Mikado®. Vous pouvez aussi retrouver Lace Cascade® ou encore Edouard Guillot®.

Rosier Mikado®, rose mi-double – Roses Guillot®

III. Les roses doubles 

A. Les roses en coupe 

Les roses en coupe sont composées de plusieurs rangées de pétales bien disposées en rond. Cette forme de fleurs s’apprécie encore plus en la contemplant de côté comme avec cette jolie Cybelle® de notre gamme Générosa® (comme ci-dessous) ou encore Mme Paule Massad®, Prix P.J. Redouté® et Délia®.

Rosier Cybelle®, en coupe – Roses Guillot®

B. Les roses globuleuses

Les roses globuleuses sont composées de rangées resserrées de pétales formant une jolie sphère. C’est une forme que nous retrouvons souvent dans les tableaux du XVIIIème siècle. La jolie Carméline® de notre gamme Générosa® en est un parfait exemple pleine de personnalité ! Nous trouvons aussi, Guillot N°1, Amandine Chanel®, ou Chantal Thomass®.

Rosier Carméline®, globuleuse – Roses Guillot®

C. Les roses à quartiers 

Les roses à quartiers se composent de rangées de pétales bien ordonnées comme pincées vers le centre. La forme de roses anciennes par excellence ! De nombreuses roses de notre gamme Générosa® ont cette disposition bien faite, par exemple : William Christie (comme ci-dessous), Bicentenaire de Guillot®, ou encore Elodie Gossuin® et Emilien Guillot®.

Rosier William Christie®, à quartiers – Roses Guillot®

D. Les roses chiffonnées 

Les roses chiffonnées comportent des pétales imbriqués et peu ordonnés donnant un charme indéniable. De grandes variétés présentent des fleurs de cette disposition comme Versigny (comme ci-dessous), Irène Watts et Sénégal.

Rosier Versigny®, chiffonnée – Roses Guillot®

E. Les roses turbinées

Les roses turbinées possèdent la forme de rose parfaite que l’on voit dessinée le plus souvent, le stéréotype de la rose moderne. On retrouve chez Guillot ce type de forme avec le célèbre rosier La France®, mais aussi Petite Perfection® (comme ci-dessous), Midas Touch®, ou encore Gemini®.

Rosier Petite Perfection®, turbinée – Roses Guillot®

Ces formes ne sont pas exhaustives ni exclusives. Ainsi la rose Guillot N°1, est d’abord tout à fait globuleuse comme tombée d’un vase d’une Vanité du XVIIème avant de s’ouvrir en quartiers.

Et vous ? Vos roses quelles formes ont-elles ?

6 réponses sur “Les formes des roses : la roseraie Guillot® vous explique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *