1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 24 238

La tonnelle, c’est l’installation idéale pour faire grimper les rosiers grimpants. Elle permet de délimiter les espaces au jardin tout en lui donnant un aspect bucolique tout à fait charmant. 

Rosier Ghislaine de Feligonde grimpant sur une tonnelle
Une arche bien solide est nécessaire avant d’installer un rosier sur le long terme. ici, le rosier ancien Ghislaine de Féligonde.

Faire une arche avec vos rosiers grimpants

La tonnelle est idéale pour faire grimper un rosier ! La double arche par exemple, c’est le support classique.

Souvent métallique, disposée sur un chemin, elle permet de délimiter les espaces. Elle peut par exemple matérialiser une porte donnant sur une partie du jardin dédiée au repos ou sur le potager.

Les rosiers grimpants anciens, une touche de romantisme

Rosier Turner's crimson rambler
Le rosier grimpant ancien Turner’s Crimson Rambler en pleine floraison sur une arche bien soutenue.

Les rosiers grimpants anciens, comme le rosier Turner’s Crimson Rambler, se développent très bien sur une tonnelle et donnent à votre jardin un côté romantique et luxueux.

Le plus important est de veiller à bien fixer votre support dans le sol. Les rosiers sont lourds et un support solide est nécessaire. De préférence, coulez du béton pour sceller chaque pilier ou réalisez des socles de béton pour fixer les pieds de la pergola. Vérifiez la solidité de votre support chaque année.

Planter votre rosier grimpant pour en faire une arche

– Plantez votre rosier à une distance de 15 à 30 cm de la tonnelle, pour que les racines trouvent assez de place pour se développer et se stabiliser.

– Pour aider votre rosier grimpant, il est possible d’utiliser des tuteurs. Vous pourrez en trouver dans le commerce en osier ou en fer forgé mais il est très facile d’en confectionner soi-même avec des branches de noisetier ou des cannes de bambou.


Comment faire grimper un rosier ?

Certains rosiers grimpants s’aident de leurs épines pour se hisser peu à peu. Mais elles ne seront jamais suffisantes pour faire grimper convenablement un rosier ! La meilleure solution pour un rosier qui éprouve des difficultés à se hisser est de tendre des fils horizontaux sur la tonnelle aux endroits où le rosier fléchit. Utilisez des liens souples pour maintenir les tiges.

Èdité par : Roseraie Guillot
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 24 238
7 commentaires
Commentaires
    1. Bonjour,

      Nous ne vendons pas de gloriette. Cependant, notre décorateur peut vous renseigner sur les prix. Je vous envoie par adresse mail ses coordonnées.

      Bien à vous,
      L’équipe Guillot

      (Répondre)
  1. bonjour,
    j’ai un rosier grimpant remontant PIERRE DE RONSARD qui refuse obstinément de monter en hauteur ! il est pourtant vigoureux et fleurit bien mais il ne monte pas. Je me demande pourquoi : il est le long d’un mur pourvu d’un treillis de bois, il est au soleil plein sud mais à proximité gauche il y a des lauriers roses, et de l’autre côté un rosier planté à environ 2,5 à 3 m mais qui s’étale et maintenant ses branches sont toutes proches du PIERRE DE RONSARD. Ce rosier bénéficie d’un coin de mur ombragé au pied mais avec soleil et il est éloigné des lauriers roses.
    Merci de vos conseils et de me dire si je dois déplacer le PIERRE DE RONSARD ?

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      d’après votre description, je ne vois pas de problème particulier d’autant que les autres plantes semblent se développer normalement.
      Peut-être est-il atteint d’une maladie ? Envoyez-nous des photos des feuilles et du pied si vous le pouvez à l’adresse suivante : guillot@roses-guillot.com
      Cordialement

      (Répondre)
  2. Bonjour

    Est il possible de faire grimper un rosier sur une pergola en alu en plein soleil sachant que j’habite dans le sud et que l’été il fait 40° et l’alu est chaud.
    Si c’est possible comment faire?
    Merci

    (Répondre)
Laisser un commentaire