Votre jardin en hiver : surveiller son écosystème

En hiver, toute la nature semble être au ralenti. Les insectes, les oiseaux et les autres auxiliaires sont de moins en moins nombreux. Les plantes vivaces sont capables de résister aux faibles températures. Votre rôle ? Aider votre jardin à garder un peu de vigueur durant cette période.

Prévenir les aléas du jardin en hiver

A l’état naturel, les plantes, les rosiers et les insectes auxiliaires ont développé des moyens de défense pour se protéger des attaques extérieures. Cependant entre les aléas climatiques, les maladies ou encore les animaux ravageurs, votre jardin a parfois besoin d’un petit coup de pouce. Votre rôle ? Prévenir ces risques, même en hiver.

Protéger votre jardin en hiver
Aidez vos rosiers, ici le rosier Générosa « Nelson Monfort », à mieux passer l’hiver

Le rôle du jardinier en hiver

Avant le retour du printemps, vous pouvez aider votre jardin en hiver à surmonter tous ces aléas.

– Pensez à construire une maison à insectes pour aider les auxiliaires à mieux passer l’hiver.

– Vous devez sans doute savoir que certaines plantes ont besoin d’autres variétés pour mieux se développer. Par exemple, les fleurs mellifères attirent les insectes pollinisateurs qui, eux, sont bénéfiques aux arbres fruitiers. Au moment de la plantation, pensez donc à rapprocher vos rosiers, vos fleurs mellifères de vos arbres fruitiers.

– Votre jardin a parfois besoin d’un coup de pouce pour se développer. Dans ce cas, nous utilisons des engrais. Mieux que les engrais chimiques, pour veiller à l’écosystème de votre jardin, pensez à utiliser des engrais naturels tels que le compost ou le purin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *