Taille des rosiers grimpants et lianes : que faut-il savoir ?

Si vous êtes parfois un peu perdu devant la majesté des rosiers grimpants et lianes, nous proposons ici quelques clés pour savoir comment les tailler pour les rendre encore plus magnifiques. La taille des rosiers grimpants et lianes n’est pas plus compliquée que pour les buissons et arbustes, et même peut-être plus simple.
Continuer la lecture de « Taille des rosiers grimpants et lianes : que faut-il savoir ? »

Taille des rosiers : que faut-il savoir ?

Vous avez envie de rosiers pour votre jardin, ou vous en avez déjà, mais vous ne savez pas bien comment les entretenir, comment les tailler ? Nous prenons un peu de temps ensemble pour vous expliquer. Rien de sorcier ! La taille des rosiers c’est avant tout prendre le temps d’observer son rosier. Parler aux plantes n’est pas une légende !

Les 4 objectifs de la taille des rosiers :

  • stimuler la production des roses
  • donner une belle forme au rosier
  • augmenter la vigueur des rameaux
  • rajeunir le rosier

Continuer la lecture de « Taille des rosiers : que faut-il savoir ? »

L’entretien des rosiers en hiver : que faut-il faire ?

L’hiver arrive et vous ne savez pas comment entretenir votre jardin et surtout vos rosiers ? Suivez les conseils de la roseraie Guillot au sujet de l’entretien de vos rosiers pendant la période hivernale : taille, précautions à prendre pour que vos rosiers passent l’hiver, sélections d’arbustes décoratifs pour un beau jardin d’hiver… Toutes les informations sont là, pour un jardin protégé même sous la neige.

Continuer la lecture de « L’entretien des rosiers en hiver : que faut-il faire ? »

Les rosiers en pot : conseils et entretien

Pour embellir vos fenêtre et vos balcons, décorer votre terrasse, optez pour le rosier en pot. Découvrez tous les conseils et astuces pour entretenir vos potées de rosiers et obtenir des pots bien fleuris tout au long de l’été ! Bon jardinage !

DES ROSIERS POUR DES POTÉES

Pour créer les plus belles ambiances sur la terrasse et profiter de fleurs, quels rosiers conviennent aux potées ?

Si vous voulez décorer votre terrasse ou votre balcon, optez pour le rosier en pot.

  • Faites tremper les racines de votre rosier dans de l’eau à température ambiante
  • Choisissez un pot de 40 cm de profondeur minimum
  • Recouvrez le trou d’évacuation du pot avec un galet puis disposez 5 cm environ de billes d’argile
  • Remplissez un tiers de votre pot de terreau 
  • Placez votre rosier et complétez avec du terreau
  • Tassez puis arrosez

DES ROSIERS EN POT, OUI MAIS LESQUELS ?

Le rosier est une plante gourmande aux racines vigoureuses. Privilégiez les rosiers à petit développement qui pourront se plaire dans leur pot. N’oubliez pas de les nourrir régulièrement. Ils n’ont pour seul nourriture que la terre du pot. Evitez les rosiers grimpants, l’effet sera décevant.
Quelques exemples rosiers en pot:

Rosier Générosa Agnès Schilliger® Des rosiers pour des potées
Le rosier Générosa Agnès Schilliger® peut se cultiver en pot pour décorer votre terrasse.

NOS CONSEILS D’ENTRETIEN POUR VOTRE ROSIER EN POT

Les rosiers en pot se dessèchent plus vite que les rosiers plantés en terre. Pensez donc à les arroser régulièrement.
N’hésitez pas à leur apporter un peu d’engrais au printemps pour faciliter leur développement.

ROSIERS EN POT: COMMENT LES ENTRETENIR ?

Comme tous les végétaux de votre terrasse, l’entretien d’un rosier en pot n’est pas difficile mais demande une certaine rigueur et quelques conseils de base.

Rosier couvre-sol Mareva et vivace bleue en pot

Avant toute chose, il est bon de rappeler que votre pot est la seule réserve de nourriture de votre rosier. Si le substrat s’appauvrit, votre rosier n’aura rien d’autre à manger et il a peu de chance de produire une belle floraison. Affaibli, il est aussi d’avantage propice aux développement de maladies des rosiers.Rosier couvre sol Mareva en pot

LES ROSIERS AIMENT LES GROS POTS ET L’ENGRAIS

A la plantation, il faut prévoir un pot assez grand pour accueillir votre rosier afin que les racines puissent se développer. Avec une couche de gravier au fond (pour bien drainer) et un bon terreau, votre rosier pourra bien s’épanouir. Les terreaux à base de pouzzolane assure un bon drainage.

N’hésitez pas sur la qualité de votre terreau. Les terreaux bon marché sont souvent de mauvaise qualité. Prenez un terreau enrichi et si possible un terreau organique qui pourra apporter de la nourriture à votre rosier en plus des apports d’engrais. Les engrais rosiers dits « naturels » (compost, fumier) sont à préférer aux engrais chimiques. Ils ne nuisent pas à l’environnement. Évitez cependant de mettre de l’engrais au contact des racines. Mélangez-le à la terre. Quant au fumier, il doit être composté au moins 1 an avant utilisation.

Il existe des terreaux avec de l’engrais à libération lente ce qui peut-être une bonne solution pour votre rosier qui va rester longtemps dans son pot.

LES ROSIERS EN POT ONT BESOIN D’EAU

L’entretien d’un rosier en pot présente une contrainte majeure : le risque de sécheresse. Les végétaux plantés en pleine terre ont des racines qui peuvent aller puiser l’humidité et les minéraux en profondeur; celles des végétaux en pots ne trouvent que ce que le jardinier veut bien leur donner. Il est donc important d’apporter régulièrement l’arrosage nécessaire, sans avoir la main trop lourde pour ne pas noyer le rosier ! D’où l’importance d’avoir veillé au drainage grâce à des cailloux ou morceaux de pots de fleurs cassés dans le fond du pot.

En cas d’absence, vous n’avez pas d’autre choix que d’installer un système d’arrosage automatique adapté aux pots ou d’embaucher votre voisin.

CHAQUE ANNÉE, APPORTER DU TERREAU À VOTRE ROSIER EN POT

Les potées de rosiers et vivaces son très décoratives au jardin sur la terrasse
Les potées de rosiers et vivaces son très décoratives au jardin sur la terrasse

En cas de croissance importante de votre rosier, n’hésitez pas à le rempoter dans un pot plus important. Mais l’opération n’est pas toujours facile, voire impossible. Dans ce cas, faites ce que l’on appelle un « terreautage » qui consiste à retirer les premiers centimètres de terre du pot et à les remplacer par une couche de terreau enrichi. N’oubliez pas les apports d’engrais, car l’opération de terreautage ne suffit pas.

SUPPRIMEZ LES FLEURS FANÉES DES ROSIERS

Un seul rosier est aussi très charmant en pot
Un seul rosier est aussi très charmant en pot

Enfin, pour éviter que le rosier ne s’épuise, supprimer toutes les fleurs fanées avant qu’elles ne se transforment en fruit, ce qui épuise la plante. Une première taille de nettoyage se pratique après la dernière floraison. Puis, comme tous les autres rosiers, n’oubliez pas de tailler le rosier à la sortie de l’hiver, vers mars (ceci est valable pour les rosiers remontants).

MARIEZ LES ROSIERS ET LES VIVACES

Même en pot, les rosiers se marient parfaitement avec des vivaces. Si le pot est suffisamment grand, il est possible de planter beaucoup de variétés. Oubliez les rosiers grimpants, les rosiers lianes et les rosiers arbustifs, dont le développement est beaucoup trop important et nécessitent d’être en pleine terre.

Un peu d’engrais régulièrement et un bon arrosage et votre rosier accompagné des plantes vivaces embelliront votre terrasse ou votre balcon tout l’été !