1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 6 498

Au moment de leur plantation, les rosiers, les arbres et les arbustes ont besoin d’un petit coup de pouce pour mieux repartir ! Notre astuce : le pralinage des racines, allié de tous les jardiniers.

L’art du pralinage 

Le pralinage consiste à enduire les racines des rosiers, arbres et arbustes, de pralin. L’intérêt ? Une fois recouvertes de ce mélange boueux, les racines sont directement en contact avec la terre. La plante profite d’un meilleur enracinement et la reprise est facilitée.

Pour bien faire, certains jardiniers l’appliquent sur toutes les plantes en racines nues.

Le pralinage des racines favorise la reprise de la plante. Ici le rosier Véronique B.

Tout savoir sur le pralin 

Le pralin est avant tout un mélange boueux.
Généralement, il se compose de terreau, de terre du jardin et d’eau. Mais pour la recette, tous les jardiniers ont leur petit secret ! Vous pouvez par exemple ajouter de la bouse de vache ou du fumier.

L’heure est au pralinage 

L’idéal est de praliner juste après l’acquisition de votre rosier, et surtout avant l’apparition des premiers bourgeons.

Pour la technique :

– Coupez les racines abîmées (ne vous inquiétez pas, le pralin aide à la cicatrisation)

– Faites-les tremper dans le pralin plusieurs heures afin de bien les enrober de cette mixture

– Lorsque le pralin est collé aux racines, vous pouvez planter votre rosier !

Èdité par : Roseraie Guillot
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 6 498
0 commentaire
Laisser un commentaire