1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 4 997

La roseraie Guillot a réalisé en juillet dernier le greffage en écusson de ses porte-greffes. (Rappelons au passage que Jean-Baptiste Guillot est le premier rosiériste à avoir appliqué la greffe en écusson sur rosiers en 1849). Découvrez comment greffer un rosier.

Greffer un rosier en écusson. Prélèvement de l'écusson
Guillot réalise chaque année ses greffes en écusson. Ici, prélèvement de l’écusson, à partir duquel se développe la variété de rosier greffée. Crédit Denis Sainrat-Guillot.

Chaque greffeur a ainsi posé 2500 écussons par jour. Une cadence incroyable que seuls des professionnels sont capables de tenir. La greffe est pratiquée sur les porte-greffes Rosa Canina Laxa installés en pleine terre en avril 2012.

Greffer un rosier permet ainsi de d’associer les caractéristiques du porte-greffe adapté au sol, au climat, aux maladies, et les qualités esthétiques de la variété de rose choisie.

Si la greffe est un succès (dans 80% des cas), ces rosiers seront prêts à être vendus dès l’automne 2013.

Les grandes étapes pour greffer un rosier

Les porte-greffes, élevés dans les champs, sont prêts à recevoir la variété greffée.

1. L’écusson (prélevé sur la variété de rosier choisi) est à manipuler avec soin. C’est à partir de ce petit écusson greffé que le rosier va se développer.

2. Un greffoir bien affûté est nécessaire pour réaliser du premier coup et avec succès sa greffe. On réalise avec précision une incision en T dans laquelle on vient glisser l’écusson.

3. Le greffeur greffe suivi d’une autre personne qui attache une bande en hévéa biodégradable pour assurer l’étanchéité de la greffe et s’assurer de bonnes chances de reprise.

 

article

 

Èdité par : Roseraie Guillot
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Vue : 4 997
2 commentaires
Commentaires
  1. Bonjour, lors de l’exposition Altera Rosa j’ai eu la chance de gagner un rosier. Celui que j’ai choisi ne semble pas avoir de nom et vient de chez vous. Il porte le numéro 08-1024 / porte greffe laxa automne 2012. Je viens de le mettre dans un grand pot, il est exposé plein sud… Je souhaiterai savoir s’il y a des spécificités à connaitre pour bien m’en occuper. Merci

    (Répondre)
    1. Bonjour,
      Il s’agit du rosier Anne-Sophie PIC. Vous avez de la chance, c’est la dernière création de la roseraie Guillot. C’est un rosier très parfumé, à fleurs doubles, d’une hauteur de 0,8 à 1m. Il se taille comme tous les buissons en mars. Evidemment en pot, les rosiers requièrent plus de soins: de la nourriture notamment, n’oubliez pas l’engrais dès le printemps. De l’eau, surtout en période chaude (toutes les semaines, voire plusieurs fois en cas de grosses chaleurs). Attention au froid ! L’hiver, les racines seront plus vulnérables en pot qu’en pleines terres. Il est donc souhaitable de le rentrer ou de couvrir tout le pot d’un voile d’hivernage. Enfin, tout dépend de la taille du pot: plus il est grand, plus votre rosier se sentira bien. Bon jardinage !

      (Répondre)
Laisser un commentaire